ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
Accueil > Qu’est-ce que l’ayurveda > Chroniques > Lâchons les programmes !! Ecoutons plutôt la nécessité de l’instant

Lâchons les programmes !! Ecoutons plutôt la nécessité de l’instant


En cette période (électorale) où nous sommes assaillis de "programmes", j’avais justement envie de partager une réflexion actuelle sur les programmes que nous faisons en permanence et qui nous coupent du vivant. Je vois combien nous avons besoin de nous dégager des automatismes qui nous empêchent souvent d’accueillir pleinement la réalité et les réponses spontanées de la Vie.

Pas de programme nous dit la Vie ! Juste la nécessité de l’instant !!
Je pensais à cela en refaisant justement ma liste de courses pour le stage de cuisine que j’anime ce week end !
Certes nous sommes au mois de mai et il y a de belles fraises primeur sur le marché bio mais avec une température proche de zero et la neige qui s’annonce…. nous aurons sans doute plutot envie de cuisiner des soupes roboratives, des pommes au four et un bon chai pour nous réchauffer … donc adieu menus printaniers et listes initiales… Retour à la case départ. Du coup, les derniers légumes d’hiver - quelques courges, celeris, pomme de terre et carottes de l’automne - seront bienvenus en potée chaude, épicée, un peu grasse.
La météo, la cuisine et les loisirs nous proposent, entre autres, d’excellents exercices de "pas de programme ". Pour bien vivre, nous sommes tenus de nous accorder au temps qu’il fait. Si nous avons prévu barbecue et qu’il fait 5 ° , ce sera devant la cheminée plutôt que sur la terrasse ! En pull plutot qu’en tongs. Si nous avions programmé une rando, il faudra emmener les polaires et les bonnets plutôt que les casquettes et la creme solaire. Et s’il pleut trop fort, nous changerons d’itinéraire pour un retour précipité. Nous modifions nos plans, nous adaptons notre équipement en conséquence. soit en regardant le temps qu’il fait, en observant les nuages, le ciel et le vent ou plus prosaiquement en prenant la météo à la télé, à la radio, dans les journaux,.. . Nous écoutons et nous nous ajustons.
L’Ayurveda nous recommande d’en faire autant avec notre météo intérieure. Pas de programme figé mais un ajustement permanent aux conditions en temps réel.
Notre météo intérieure demande donc une écoute d’abord puis une plasticité, une malléabilité et une obéissance à la Vie en nous. En permanence le climat et les ajustements nécessaires nous sont indiqués… Mais il arrive que l’on fasse la sourde oreille : nous préferons nos raisonnements alambiqués plutôt que la simplicité de la Vie. Par exemple, si notre estomac s’alourdit… stop ! Pas une bouchée de plus. Mais nous préferons persister, parfois même jusqu’à la nausée. Quand notre langue s’assèche, vite un verre d’eau (chaude ou froide), mais parfois nous attendons encore plusieurs heures. Les clignotants signalant nos déséquilibres ou notre fatigue sont souvent ignorés et nous poursuivons notre programme de travail ou de sortie .. pourtant ces signaux nous indiquent que quelque chose doit être modifié quant à nos activités et/ou notre alimentation… Je me dis que parfois, nous prétons plus attention aux voyants de notre automobile ou icônes de notre smartphone qu’à nos propres indicateurs internes !
L’ayurveda propose ainsi une présence et une attention continue à ce qui se joue en nous. De manière à laisser les ajustements s’opérer par eux même, le plus possible.
Et nous invite à sortir de nos schémas mentaux pour nous tourner vers l’intérieur, pour écouter la Vie et nous laisser guider par elle.
Plus nous écoutons notre météo intérieure, plus nos nécessités de l’instant prennent le pas sur les programmes que nous avions fixés, souvent de manière rigide, et plus nous sommes proches de nous mêmes. Ce que l’ayurveda apelle la "santé " : svastha être établi en soi même.
Abandonnons nos programmes tout faits - fusssent-il ayurvédiques - et laissons la Vie prendre soin de nous, à sa manière merveilleuse, magique, inouie, surprenante… Elle sait, instant après instant, nous emmener vers le meilleur.
Et si ce week end, je proposais un dessert de fraises rôties ! … Avec la rhubarbe et le romarin du jardin, … mmmmm … mais ….nous verrons ce que la vie suggère ! Pas de programme !
Bon mois de mai à tous

Bien à vous

Eveline Mathelet, présidente de l’association Ayurveda en France





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


"Le Terrain est tout, le Microbe n’est rien."

Claude Bernard

Remonter