ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
Accueil > Qu’est-ce que l’ayurveda > Chroniques > Le plus beau cadeau de Noël !

Le plus beau cadeau de Noël !


Ça y est, dans chaque ville, bourg et jusqu’au moindre hameau, les guirlandes lumineuses, les sapins, les décorations variées surgissent et nous rappellent, au cas assez improbable où nous l’oublierions, que dans quelques semaines, c’est… Noël. Chacun s’affaire sur sa liste de cadeaux… ceux que nous souhaitons faire à nos proches, et aussi ceux que nous espérons – plus ou moins secrètement - recevoir !!

A mon tour de céder à la publicité en vogue à cette période de l’année en faisant l’article, une fois n’est pas coutume, pour un cadeau qui m’a toujours semblé absolument merveilleux : un bon massage !!

Quoi de meilleur que de s’allonger et s’abandonner entre les mains d’un professionnel, de sentir l’huile chaude, la pression juste, l’effet puissant de la détente le corps et les sensations retrouvés,... de sentir que pour une heure, on peut se laisser aller complètement, sans avoir quoi que ce soit à prendre en charge, gérer, penser.

Nous avons tant de causes, diverses et variées, de tensions, de stress, de crispations, et si peu d‘occasions de nous relâcher vraiment ! Le massage en est une, souveraine !

Lors de mes consultations en ayurveda, je suis fréquemment amenée à proposer au consultant de se faire masser chez un « thérapeute en soins corporels » – c’est comme cela que nous appelons les masseurs et masseuses. Et bien souvent j’ajoute : « offrez vous à vous même ce cadeau magnifique, ou faites vous offrir une série de massage pour Noël, pour votre anniversaire, pour la fête des mères, des pères ou des grand mères ( tiens, au fait y a t-il une fête des grand pères ? )... ou pour toute autre occasion ! »

Un bon massage est un véritable présent : il redonne souplesse et flexibilité, détente et relaxation, il défatigue, régénère, dénoue, rééquilibre.

La tradition ayurvédique place les différents massages parmi les outils thérapeutiques majeurs. Les soins corporels et massages ayurvédique combinent une efficacité thérapeutique à court et moyen terme et un plaisir immédiat et profond ! C‘est pas si mal !!

Voilà donc une grande et belle idée de cadeau de Noël : un massage ou mieux une série de massages ayurvédiques ! Oui pourquoi pas une série !! Car le mieux pour le massage est d’en recevoir plusieurs dans un court laps de temps, pour profiter d’un véritable effet cumulatif : par exemple un massage par semaine pendant 3, 4 ou 6 semaines de suite.

Offrir ou s’offrir des massages, c’est créer un peu de paradis, c’est ouvrir une brèche de sérénité dans nos vies trop pleines et tendues , c’est donner un peu de paix et de joie que le corps engrange profondément et rayonne longtemps..

Aujourd’hui, nous croulons sous les objets qui encombrent, qui débordent, qui alourdissent, qui polluent…. Alors plutôt que de s’échanger des bidules et des machins et des trucs au pied du sapin, nous pouvons offrir des bons moments, de la détente et de la paix, de l’unité du corps et de l’esprit… Et si personne ne vous fait ce cadeau, faites le vous à vous même !

Pour ma part j’espère trouver dans mes souliers une petite carte/bon cadeau/carte fidélité de quelques massages, histoire de commencer l’année avec mes trois bonnes résolutions préférées : prendre soin de moi, prendre soin de moi, prendre soin de moi !

Et c’est ce que je dénicherai, à n’en pas douter, le matin du 25 décembre car je crois bien que le Père Noël s’est abonné à la lettre d’Ayurveda en France.

Bonnes fêtes de Noël à tous !

Eveline Mathelet, présidente de l’association Ayurveda en France

PS : Les thérapeutes en soins corporels de Ayurveda en France sont tous qualifiés, formés et proposent des soins et traitements pointus , précis et fiables.. Dans leurs cabinets, salles de massages et de soins, ils reçoivent, accueillent, traitent avec professionnalisme et bienveillance.





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


La guérison de l’esprit s’opère peu à peu au contact de la nature, de l’orange sur la branche, du brin d’herbe qui se fraie un passage dans le ciment, et des collines couvertes, cachées par les nuages.

Krishnamurti

Remonter