ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
Accueil > Infos pratiques > Conseils / Recettes > Usage thérapeutique des 6 saveurs.

Usage thérapeutique des 6 saveurs.


le proverbe dit : nous sommes ce que nous mangeons.

les 6 saveurs en Ayurveda sont :

le doux (sucré) - le salé - l’acide - le piquant - l’amer - l’astringent

Notre corps est composé des éléments qui, en augmentant ou en diminuant créent notre harmonie doshique.

Le sucré est composé de terre et d’eau, augmente KAPHA Kapha Humeur biologique de l’eau (Kapha Kapha Humeur biologique de l’eau Humeur biologique de l’eau), diminue PITTA Pitta Humeur biologique du feu (Pitta Pitta Humeur biologique du feu Humeur biologique du feu) et VATA Vata Humeur biologique de l’air (Vata Vata Humeur biologique de l’air Humeur biologique de l’air) . On le trouve dans tous les sucres, les amidons, les hydrates de carbonne, les graisses, les huiles et les acides aminés. Ses caractéristiques sont lourdes, froides et huileuses. Il construit les tissus et peut aussi bloquer les canaux, sa nature humide et froide peut diminuer le feu digestif, Trop de sucré produit des maladies KAPHA (Kapha Humeur biologique de l’eau) telles que l’obésité, le diabète, une mauvaise circulation, l’indigestionet la congestion respiratoire. Sur le plan émotionnel, le sucré procure de la satisfaction, mais si on en abuse, il se transforme en paresse, sentiment d’avidité et d’insatisfaction.

L’acide est composé de la terre et du feu, augmente PITTA (Pitta Humeur biologique du feu) et KAPHA et diminue VATA (Vata Humeur biologique de l’air) . On le rencontre dans les fruits acides, les légumes acides ( acide ascorbique ), l’alcool ( acide olaxique ), les produits fermentés, les produits laitiers fermentés, (acide lactique ), dans les protéines ( acides aminés ), et les huiles ( acides gras ). Ses propriétés sont lourdes, chaudes et huileuses. Il renforce le feu digestif, est contre-indiqué en cas d’ulcères, de gastrites, d’inflammations. Il stimule l’appétit et la digestion, augmente l’élimination et réduit les spasmes. l’acide est associé à l’envie, la jalousie et l’insatisfaction, son opposé est le sucré.

Le salé est composé de l’eau et du feu. Il augmente PITTA et KAPHA et diminue VATA. On le trouve concentré dans le sel gemme, le sel de mer et dilué, dans les fruits de mer et les sels minéraux des légumes et des fruits. Quand on en abuse, il provoque des inflammations, des gonflements, de la rétention d’eau, des rides et un vieillissement prématuré. En quantité normale, il est important dans la digestion, pour l’appétit, l’harmonie hydrique et l’élimination. Le sel augmente les plaisirs de la vie et réduit la peur et l’anxiété. Mais sa surdose a un effet pervers sur l’esprit et les émotions, procurant des sensations d’appétit insatiable, de colère et de refus à l’indulgence et des plaisirs physiques.

Le piquant est composé du feu et de l’air, il augmente PITTA et VATA, décroît KAPHA. Le piquant est reconnaissable car chauffant, léger et sec, on le trouve dans les épices concentré dans les huiles essentielles volatiles et aromatiques. Ses fonctions stimulent les sécrétions et les enzymes de la digestion, il augmente l’appétit et relance le métabolisme. Il est un bon traitement des désordres KAPHA ( obésité, diabète, toux, respiration congestionnée) et favorise l’élimination par la peau. En excès, il cause et augmente la douleur, la soif, les brûlures, l’impuissance, les éblouissements et la faiblesse. Mentalement et émotionnellement, il crée de l’extroversion et un besoin de stimulant, augmentant de ce fait la colère et l’irritation.

L’amer est composé de l’air et de l’éther, il augmente VATA et décroît PITTA et KAPHA. Il est rafraîchissant, léger et sec, on le trouve dans les légumes à feuilles amères ( pissenlit, endive), les herbes amères ( gentiane) et les racines amères ( curcuma ). En le consommant raisonnablement, il purifie et assèche les sécrétions, tonifie et resserre les tissus. Il est utile pour diminuer l’appétit, les problèmes digestifs, la fièvre, les irritations du foie et de la peau. Son abus peut provoquer des désordres VATA, des irritations nerveuses, des pertes de poids, du dessèchement, la peau craquelée et un manque de sécrétions. Du côté émotionnel, il produit de l’insatisfaction ; la conscience que l’on change ; il réduit la colère et la complaisance mais en excès, produit de l’obstination amère, de la frustration, des griefs et de l’insécurité.

L’astringent est composé d’éther et de terre. Il augmente VATA et diminue PITTA et KAPHA, car les composants de l’air ont la priorité sur les influences terrestres. L’astringent se trouve dans les tannins, les écorces et les résines ( écorce de chênes, myrrhe ) , les plantes et légumes astringents ( haricots secs, pomme de terre, luzerne) et dans le miel cru. En petite quantité, il réduit les sécrétions et les tissus, il est la cause de la constipation, de la soif, des tremblements et des fourmillements. Emotionnellement, son abus provoque l’introversion, la séparation, la peur et l’anxiété.

L’EQUILIBRE DANS LES GOUTS :

Un manque d’un des 6 goûts aggrave les doshas, en premier le goût qu’il diminue, puis, si le manque se fait sentir encore plus fort, ce manque aggrave même les goûts qu’il est sensé augmenter. Par exemple, un manque de sucre aggravera VATA en premier et PITTA, et si la carence continue, cela amènera au point de malnutrition et affaiblira même une personne KAPHA. En général, dans nos cultures, nous négligeons le goôt amer, puis le piquant et l’astringent. Le manque d’amertune fait que les toxines s’accumulent intérieurement. Donc, ne négligez pas ces saveurs dans votre alimentation. Nous favorisons beaucoup trop le sucré et le salé, même les personnes pures VATA.

Ainsi pour notre alimentation, nous devons associer les 6 saveurs à chaque repas, tous les jours, pour maintenir une diététique la plus parfaite. les 6 saveurs harmonisent nos plats et nos doshas, afin de réaliser une santé parfaite.

Copyright : Kalidas





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Organisation Mondiale de la Santé

Remonter