LA chronique d'Eveline Mathelet  sur  ayurveda france
Chutney d’hiver aux fruits secs

Selon les principes de la cuisine Ayurvédique, un bon repas doit contenir les "6 saveurs" pour apporter pleine satisfaction et plaire à notre Seigneur "Agni", ce feu digestif qui détermine notre capacité à digérer ce qui nous nourrit et à éliminer ce qui ne nous est pas utile.

J’ai toujours trouvé que lorsqu’un repas contient un petit condiment ou un chutney doux et acide, le dessert est totalement superflu et c’est ce que je conseille à mes clients pour éviter l’envie de sucre à la fin des repas. Parfois il suffit d’ajouter quelques raisins secs ou cranberries dans les préparations mais avoir un petit pot de chutney sous la main, c’est toujours une bonne idée ! Il accompagne merveilleusement les biryani, les kitchari et les céréales diverses. J’ai un ami qui aime le chutney avec les pâtes… mais il n’est pas italien that’s for sure !
Ce chutney, très facile à réaliser à partir de fruits secs aux saveurs riches, profondes et envoutantes, est un vrai régal…il me transporte au coin du feu et me fait penser aux Noëls de mon enfance.

Ingrédients :
- 2 échalottes coupées finement
- 1 ou 2 cuillers (selon goût) à soupe de gingembre finement haché
- 2 cuillers à soupe de graines de coriandre
- 1 cuiller à café de graines de moutarde (facultatif)
- 5 clous de girofle pilés
- La peau d’un citron (facultatif)
- 2 cuillers à soupe de ghee Ghee Beurre clarifié ou d’huile
- 300 g d’abricots secs coupés grossièrement
- 70g de figues séchées hachées grossièrement
- 70g de pruneaux hachés grossièrement
- 70g de raisins secs
- 70g de sucre le plus brun possible
- 400 ml d’eau
- 300 ml de vinaigre de cidre
- sel et poivre

Préparation :
Faire revenir à feux moyen/doux le ghee Ghee Beurre clarifié ou l’huile avec les échalotes, le gingembre et les graines de coriandre, de girofle et de moutarde pendant cinq minutes le temps que les parfums s’expriment.
Rajouter le reste des ingrédients et cuire à feu doux pendant 45 minutes/1 heure environ en surveillant bien et en remuant de temps en temps. Rectifier l’assaisonnement et rajouter de l’eau si nécessaire.

> Vanessa Georghiu, Educatrice de santé selon l’ayurveda, membre d’AEF