ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER MENSUELLE !
Consultez nos newsletters
Accueil > Actu / News > Conte du Sankhya…

Conte du Sankhya…

Le SANKHIA, cosmologie védique

La nature spirituelle de l’Ayurvéda et du Yoga est un aspect peu développé aujourd’hui dans la vulgarisation de ces sciences, au profit bien souvent, de recettes et de pratiques les réduisant à de simples disciplines de bien-être.

D’un point de vue spirituel l’Ayurvéda, qui signifie « connaissance de la vie », a pour but de trouver, comprendre notre vraie nature et de réaliser son potentiel. Elle s’appuie comme le Yoga sur des principes philosophiques fondamentaux de cosmologie.
Il existe plusieurs formes de cosmologie ou « compréhension de l’Univers » en Inde, la plus répandue est celle du Sankhya Sankhya Science spirituelle védique . Sans Sankhya Sankhya Science spirituelle védique , l’Ayurvéda et le Yoga se résumeraient à des méthodologies classiques pour équilibrer le corps et le mental.

Regarder à l’intérieur de soi, connaître et comprendre ce qui s’y passe pour acquérir la Conscience. Etre en lien avec la nature et les éléments qui la composent, mobiliser sa sagesse, ne plus se faire souffrir. Dépasser le physique et le mental, pour atteindre un état d’Être heureux pourraient parfaitement résumer le but premier de ces 2 sciences.
Les Védas, textes sacrés fondateurs de l’Ayurvéda, du yoga et du bouddhisme, ont développé cet aspect spirituel sans lequel toute forme de vie n’a plus de sens.

« Tout vient de la conscience pure, la vraie nature de l’homme dans l’univers est d’être paix, béatitude et compassion ».
Pour vous partager cette connaissance j’ai choisi d’illustrer le Sankhya, de façon romancée et naïve comme peuvent l’être les légendes ….

« Purusha Purusha Esprit pur était conscience pure faite de paix absolue, de béatitude et de compassion. Depuis la création de l’Univers, il était heureux parce ce que c’était sa nature et n’avait nul besoin puisqu’il était parfait. Un jour cependant, il eut envie de se connaître, de comprendre et d’expérimenter ce qu’était être soi, conscience pure. Il décida de rencontrer Prakriti Prakriti Nature première, constitution biologique pour lui demander son aide. Elle ne fut pas difficile à trouver car Prakriti Prakriti Nature première, constitution biologique habitait tout l’Univers. On pouvait la voir, la toucher, sentir son parfum car elle portait en elle la magie de la matière, avait le pouvoir de créer des formes et de faire exister, tout ce qui la traversait.
Purusha Purusha Esprit pur compris qu’il devrait lier son destin à Prakriti pour réaliser son désir de connaissance de lui-même. Ce qu’il fit. Activant les principes cosmiques de Mahat Mahat Intelligence cosmique , l’intelligence qui régit les lois de la manifestation dans la matière, Prakriti commença à donner vie à ce qui permettrait à Purusha de se connaître.
C’est Atma, l’âme qui fut créée en premier. Instinct et connaissance innés de la conscience pure, champ immense d‘information, Atma était le premier lien de Purusha avec la matière.
Heureuse par essence Atma avait le pouvoir de savoir de façon innée ce qui était bon pour elle ou pas. Prakriti lui adjoint un compagnon, Buddhi, un principe d’intelligence pour lui rappeler qu’elle était fille de Purusha quand elle l’oubliait.
Prakriti lui offrit des outils. Sharira, le corps était l’état le plus grossier de la matière. Les Indryas, les sens, avaient pour fonction d’informer le corps de ce qu’il vivait dans la matière ou quand Atma ne se sentait pas bien. Enfin Sattva Sattva Qualité de clarté et d’harmonie , le mental, curieux de savoir ce qui rendait Atma heureuse devait l’informer de son état dans la matière grâce aux informations collectées par les sens et le corps. Pour achever ce processus d’incarnation, Prakriti activa les énergies du mouvement, de la transformation et de la cohésion, les Doshas Doshas Forces vitales principales du corps ou humeurs biologiques au nombre de trois :

- Vata : air,énergie du mouvement

- Pitta : feu, énergie de la transformation

- Kapha : terre, énergie de la cohésion
L’ayurveda n’est essentiellement rien d’autre que la science des Doshas.
pour que la vie puisse manifestement s’exprimer.
Et pour que Purusha puisse multiplier les expériences et ses connaissances de la conscience pure elle multiplia les êtres qu’elle avait créés.

Enfin Purusha pouvait se voir, se sentir, expérimenter la matière et se connaître !

Mais un état de nature en harmonie quand il se divise demande des efforts pour maintenir toutes les parties en équilibre. Bientôt chez certains êtres, des troubles commencèrent à se manifester, des conflits internes à déséquilibrer l’état de béatitude qui animait Atma.
Sattva Sattva Qualité de clarté et d’harmonie avait laissé place à Manas Manas Esprit, mental , dont le besoin de pouvoir individuel insatiable créait des karmas, dictait des règles, en oubliant la tâche qui lui avait été assignée à l’origine : veiller sur le corps, bien utiliser les sens, éliminer ce qui créé de la souffrance et créer tout ce qui rend Atma heureuse.
.
Au fil du temps Atma devint de plus en plus triste car désormais prisonnière de Manas Manas Esprit, mental le puissant maître, jusqu’au jour où ses énergies de vie furent si déséquilibrées qu’elle tomba malade.
Mais Purusha, dans sa grandeur et sa multiplicité de manifestations, avait aussi permis la création d’Etres qui avaient su préserver leur état de nature grâce à des expérimentations en lien avec l’Univers et ses sagesses. Ils avaient su conserver leur lien avec Purusha, en prenant soin d’Atma, en aiguisant leur Buddhi, en maitrisant Manas tout en gardant l’équilibre de leurs forces vitales. Ces sages, comme on les appelait, commencèrent à transmettre leurs enseignements pour aider leurs prochains. Ainsi naquirent les Védas, puis les sciences de l’Ayurvéda et du Yoga. Elles apportèrent la compréhension et les solutions au mal qui rongeait Atma.

Malgré le cycle des réincarnations d’Atma depuis des siècles, il est à souhaiter qu’avec la connaissance de notre vraie nature nous puissions permettre qu’un jour enfin, Purusha puisse réaliser totalement ce qu’il est ici et maintenant .... »

Purusha : Conscience pure non manifestée
Prakriti : matière manifestée
Atma : instinct inné qui nous guide qui guide vers ce qui est bon ou pas pour soi, contrôle le corps grâce au mental et aux sens
Sattva : aspect supérieur du mental qui contrôle les sens, en lien avec Atma et Purusha.
Sharira : corps, l’entité de matière qui change tout le temps
Indryas : les sens qui contrôlent le corps dont l’utilisation inappropriée conduit à la maladie
Doshas Doshas Forces vitales principales du corps ou humeurs biologiques au nombre de trois :

- Vata : air,énergie du mouvement

- Pitta : feu, énergie de la transformation

- Kapha : terre, énergie de la cohésion
L’ayurveda n’est essentiellement rien d’autre que la science des Doshas.
 : forces subtiles vitales devant être à l’équilibre pour un état de bonne santé.
Manas : mental conditionné, tourné et influencé par l’extérieur

Ecrit par Florence Landau





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Organisation Mondiale de la Santé

Remonter