ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER MENSUELLE !
Consultez nos newsletters

L’empire des sens


Selon l’ ayurveda, nous sommes des êtres multidimensionnels. La Vie en nous est ce lien permanent entre notre corps, nos sens, notre mental et notre conscience.

De ces quatre dimensions, nous connaissons assez bien le corps et le mental, nous pensons parfois à la conscience, mais nous oublions souvent l’importance des sens.

Les sens sont au cœur de notre santé selon l’ayurveda. Les textes classiques enseignent que « l’une des sources de la maladie est un usage inapproprié des sens ».

Les sens créent un pont indispensable entre nous et le monde . C’est par nos 5 sens de perception que, justement, nous percevons ce qui nous entoure, et que nous pouvons ainsi nous adapter à notre environnement.

La vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher nous avertissent des dangers et nous signalent ce qui est bon pour nous. Pour rester en santé, il nous faut donc garder nos sens affutés et fiables .

Trop user de nos sens est préjudiciable. Trop regarder, trop écouter, trop sentir, trop toucher, trop goûter, peut nous nuire, endommage nos organes, abaisse notre immunité, déséquilibre nos rythmes biologiques, perturbe nos fonctionnements.

Solliciter trop peu nos sens est également dommageable et produit des effets similaires. A l’extrême, privés de stimulations sensorielles, nous en perdons même la raison.

Or nous utilisons à la fois trop et trop peu nos sens. Si nous sursollicitons la vue, l’ouïe et le goût, nous oublions souvent le toucher et l’odorat, parents pauvres de notre vie sensorielle.

Aussi des périodes ajustées de silence, de diète, de detox d’image nous harmonisent tandis qu’une attention accrue au toucher - étoffes, caresses, massage, matières, - et une stimulation de l’odorat - parfums, fleurs, odeurs, .. - nous rééquilbrent .

Enfin l’ayurveda met en garde contre une utilisation erronée de nos sens. Voir des images de violence, sentir la puanteur, écouter des sons discordants, toucher des matières répulsives, ou gouter des aliments écœurants, .. tout cela crée de forts dérèglements physiques, physiologiques, psychologiques, énergétiques.

C’est par exemple totalement déconseillé aux femmes enceintes pour le bébé à venir.

Pour rester en bonne santé, l’ayurveda nous invite dès lors à l’harmonie et la beauté : voir et regarder de belles choses qui nourrissent notre âme, humer des senteurs délicieuses, prendre le temps de toucher des textures agréables qui restaurent notre unité, gouter des saveurs exquises et délicates, entendre des sons mélodieux qui enchantent notre cœur. Pas si mal comme programme santé, non ??

Je vous souhaite un beau déploiement sensoriel
Bien à vous,
Eveline Mathelet





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


La guérison de l’esprit s’opère peu à peu au contact de la nature, de l’orange sur la branche, du brin d’herbe qui se fraie un passage dans le ciment, et des collines couvertes, cachées par les nuages.

Krishnamurti

Remonter