ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER MENSUELLE !
Consultez nos newsletters
Accueil > Qu’est-ce que l’ayurveda > Chroniques > Mieux vaut prévenir que guérir !

Mieux vaut prévenir que guérir !


L’ayurveda nous indique que les bases de la santé sont simples et propose, entre autres, 3 indicateurs précis : la digestion, l’élimination et le sommeil .
Si un de ces trois mécanismes s’enraye ou s’altère, il faut y remédier immédiatement .
L’idée maitresse, à laquelle chacun souscrira, est qu’il vaut mieux prévenir que guérir.
En clair la santé commence par bien digérer, bien éliminer, bien dormir !

• Bien digérer : on mange et on en entend plus parler ! Ni ballonnements ni flatulences, ni lourdeurs, ni acidités, ni crampes, ni etc.. .. Rien de rien, juste le bonheur de se sentir nourri et heureux .
• Bien éliminer : on fait caca tous les matins en se levant, avant le petit déjeuner, des selles bien formées, en un seul morceau - comme une banane très mure disent les textes ayurvédiques - et qui flottent !
• Bien dormir : on s’endort facilement, on dort jusqu’au petit matin et on se réveille reposé et plein d’allant, heureux d’attaquer une nouvelle journée.
Bien sur pour nombre d’entre nous, ça ne se passe pas tout à fait comme ça et c’est bien là qu’il faut intervenir au plus tôt :
- introduire des changements dans notre alimentation pour traiter les deux premiers,
- modifier notre mode de vie pour traiter le dernier.
Bref prendre soin de nous !

Or, souvent , nous nous accommodons de petits inconforts, notamment s’ils sont bénins et fréquents. Ces déséquilibres sont si habituels qu’ils finissent par nous paraître « normaux ». Nous finissons par croire qu’il est « normal, » de se réveiller la nuit, ou encore que c’est OK d’avoir des crampes ou des gaz . Nous pensons qu’une constipation chronique ou des reflux acides sont désagréables mais que c’est notre « nature »… depuis toujours .. Nous nous accommodons de notre lourdeur digestive ou de nos petites insomnies. Nous incriminons notre héritage, la faute à pas de chance, le temps qu’il fait, ou le voisin,...
Nous sommes parfois plus attentifs aux petits signaux pour notre voiture que pour nous mêmes. Or nos troubles, mêmes minimes doivent être traités. Ils sont des signes d’un dérangement de notre système. Ces déséquilibres vont s’amplifier si le comportement qui les provoque n’est pas modifié. Et un beau jour, une maladie plus sérieuse finira par faire son nid au milieu de nos perturbations. L’ayurveda propose de traiter les causes ce qui soignera les symptômes. On ne supprime pas les crampes intestinales avec un médicament mais on modifie l’alimentation ou le mode de vie qui les génère.

La vision profonde de l’ayurveda est que nous sommes faits pour vivre joyeusement, jouir pleinement de notre corps, de nos sens et de nos vies, .. et que tout ce qui n’est pas confortable, heureux ou joyeux doit être observé, puis traité avant de prendre de l’ampleur.

Prenez bien soin de vous

Eveline Mathelet





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


Les désirs et les peurs sont les facteurs de distorsion et d’obscurcissement. Quand le mental s’en est libéré, ce qui est inconscient devient accessible.

Nisargadatta Maharaj

Remonter