LA chronique d'Eveline Mathelet  sur  ayurveda france
Prendre soin du cœur en automne

En automne, au moment où l’énergie du Vent - Vata - s’accélère et se renforce, les vagues émotionnelles ainsi que les déséquilibres divers de Vata peuvent nous traverser.
Allons nous nous laisser balloter, déséquilibrer, ébranler ? Ou au contraire allons nous "chevaucher les chevaux du vent" - Lung Ta en tibétain - pour amener en douceur, subtilité, intuition, changements délicats et finesse dans nos vies ?

Comment prendre soin de nous dans ces périodes bouleversées ? L’extérieur et les évènements internationaux nous chamboulent mais les évènements intérieurs nous secouent tout autant… et les énergies de vata Vata Humeur biologique de l’air viennent à point nommé rebattre les cartes et nous proposer d’autres martingales intérieures si nous le souhaitons.
En nous offrant beaucoup de douceur et de tendresse, en nous créant des cocons confortables et cosys, alors que souffle le mistral - gagnant ? - nous pourrons pleinement jouir des qualités de vata Vata Humeur biologique de l’air  : rythme juste, tempo adapté, mouvement fluide, coulé, circulations équilibrées de nos énergies physiques, psychologique, mentales, spirituelles, changements délicats… et laisser nos corps, nos sens, notre esprit et notre conscience dans des mouvements apaisés et fluides…loin des stress et des agitations … ouf … ça fait du bien de retrouver la quiétude.
Alors prenons soin de vata cet automne : pas trop de voyages, d’agitation, d’écran, de stimulations sensorielles ni d’émotions fortes ou rugueuses. Au contraire, une nourriture chaude, cuite, onctueuse, épicée mais pas pimentée, - la purée ou la soupe de butternut sont des exemples presque parfaits ! .. - des câlins, des colleux comme on dit au Quebec, des automassages, de la tendresse et des moments doux, des tisanes, du tiède et du chaud, des plaids douillets, de la laine et de la peau de mouton, du feu de bois et des châtaignes..
Et par dessus tout, prenons soin de nos cœurs, de ses mouvements, de ses élans, de ses blessures, de ses égratignures.
Vata se subdivise en 5 principes, dont l’un deux Vyana, est « l’impulsion juste » le mouvement qui démarre au bon moment !
Alors prenons soin de nos cœurs et de leurs élans, prenons soin d’écouter le rythme juste pour nous, ni trop rapide, ni trop lent, ni saccadé ni irrégulier, … mais un rythme profond, soutenu, calme, stable et régulier. De quoi traverser paisiblement tous les obstacles et les tourbillons que l’automne met sur notre route.

Prenons soin de nous et de nos cœurs !
> Eveline Mathelet, présidente de l’association Ayurveda en France