ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER MENSUELLE !
Consultez nos newsletters
Accueil > Qu’est-ce que l’ayurveda > Chroniques > Quelques centimètres de tissu entre la vie et nous...

Quelques centimètres de tissu entre la vie et nous...


L’ayurveda propose un chemin, singulier pour chacun de nous, vers plus de vie dans nos vies… L’ayurveda nous invite à mettre plus de vivant dans chaque heure et chaque minute de nos journées. Du coup, le quotidien est souvent l’occasion de regarder si un lien plus profond peut se nouer avec la vie, le vivant en nous.

Avec l’été et la chaleur caniculaire même chez moi en montagne, en ce moment j’utilise toutes les possibilités que la Vie m’offre pour me rafraichir profondément. Dès que je croise un bassin, une rivière, un lac de montagne… je m’y baigne assidument… Lorsqu’il est possible, je préfère, et de loin, me baigner sans maillot de bain. L’autre jour, en laissant les eaux cristallines d’un torrent de montagne me refroidir le corps, je me demandais pourquoi je percevais une telle différence entre se baigner en maillot de bain et se baigner sans. Au point de chercher longtemps un coin secret, abrité des regards pour me baigner discrètement. Pourquoi quelques centimètres carrés de tissu font une telle différence, aussi manifeste… ? C ‘est tellement plus fort, vivant, puissant de sentir l’eau sur la peau, sur toute la surface du corps … Pourtant un maillot de bain, c’est vraiment pas grand chose !
Mais il me semblait qu’il existe cette même différence entre manger un fruit cueilli sur l‘arbre, à maturité, et un fruit qui sort d’un long séjour en chambre froide. Le premier est plus vibrant, naturel, il nourrit plus directement la vie en moi. Idem entre une salade fraichement coupée au jardin et une sachet de salade toute prête achetée en grande surface…
C’est cette qualité du vivant que je ressens plus intensément dans une baignade en costume d’Eve. Et ce, jusque dans mes cellules. C’est mille fois plus vivant pour moi de me baigner sans aucun vêtement comme de manger des fruits ou des légumes cueillis le matin même.
Attention, je ne dis pas du tout que se baigner en maillot de bain c’est mal ou pas bien ou quoique ce soit… Bien sur c’est déjà très agréable, et c’est déjà pas mal d’être au contact de la nature, mer ou océan, lac rivière ou plan d’eau…C ‘est bon d’être en direct avec l’eau, le soleil et le vent - Kapha Kapha Humeur biologique de l’eau , Pitta Pitta Humeur biologique du feu , Vata Vata Humeur biologique de l’air sous leurs formes manifestées. De la même façon, manger des fruits et légumes, c’est quand même intéressant, même s’ils ne sont pas cueillis par soi même. En bio ou en circuit court/local , on a déjà pas mal de vivant dans ces aliments. Mais à nous de sentir que, plus nous pouvons mettre de la vie dans nos vies, plus nous sommes joyeux, vibrants, heureux, pleinement vivants.
Ce n’est pas seulement une question de goût ou de plaisir mais aussi de vibration, de résonance avec la Force de Vie en nous. A nous de choisir à chaque instant le plus de vivant dans notre alimentation, dans nos modes de vie, dans nos relations, dans notre environnement.
A nous de cultiver le bon, le sauvage, le puissant goût de la VIe, du vivant et du vibrant !

Bel été à tous

Bien à vous
Eveline Mathelet, présidente de l’association Ayurveda en France





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


« La Conscience est la lumière qui permet à l’Intelligence de distinguer le bien du mal . »

Confusius

Remonter