ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france

Statuts


Consultez les statuts de l’association loi 1901 "Ayurveda en France", dont le siège social se situe à Bozel - département de la Savoie.

Article 1 : Constitution et dénomination
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, sous la dénomination de :

AYURVEDA EN FRANCE
Association des Professionnels en Ayurveda

Article 2 : Objet

2.1. Les finalités

L’objet de cette association, à vocation socio-éducative et culturelle, est de préserver, protéger et promouvoir la connaissance pour contribuer au bon équilibre de l’individu.

L’Ayurveda est une tradition multimillénaire apparue dans l’un des berceaux de notre civilisation : la plaine indo gangétique. L’Ayurveda appartient aux « Védas », textes à l’origine des différentes traditions et philosophies de l’Inde rédigés en sanskrit (langue à l’origine des langues indo européennes) 2000 ans avant notre ère. Ayurveda est un mot composé des deux termes sanskrit Ayur (Vie) et Veda (connaissance), qui signifie littéralement « Connaissance de la vie ». Elle est liée aux écrits anciens, les Atharvas Vedas, et constitue, avec le Yoga, l’une des branches pratiques de ces textes.

L’Ayurveda s’est développé parallèlement aux différents systèmes de philosophie indienne, et ses connaissances ont été recueillis à travers trois textes fondamentaux : La CHARAKA SAMITHA , le SUSHRUTA SAMITHA puis l’ASHTANGA HRIDYA.
Cette connaissance s’est développée et enrichie au fur et à mesure des siècles : elle s’est diffusée sur tout le continent Indien, a influencé les systèmes traditionnels de soin de l’Himalaya, de l’Asie Centrale et du Sud Est, ainsi que de tout le bassin méditerranéen. Elle a influencé notre propre système de pensée à travers la culture gréco-romaine, fondée sur la culture indo européenne, le système Platonicien et la pensée Aristotélicienne.
L’Ayurveda a été réintroduite en Occident avec le développement du Yoga auquel il est apparenté.
Né de l’observation et de la compréhension des lois de la vie afin de parvenir à une meilleure connaissance des conditions qui contribuent à son maintien, et à son équilibre, comme de celles qui contribuent à l’altérer, la transmission de l’Ayurveda contribue à une meilleure connaissance des ressources naturelles de l’homme et à leur préservation afin de garantir de meilleures conditions de vie pour les générations actuelles et futures.

Dans cet objectif, l’association s’attachera à :

Réunir les professionnels de l’Ayurveda dans le but de créer une plate-forme dynamique favorisant l’échange, l’entraide, l’assistance, l’information et la formation continue ;

Développer les intérêts collectifs de ses membres ;

Rendre l’Ayurveda accessible au grand public en contribuant à son développement en France et à l’étranger par un travail de communication.

2.2. Les moyens

Pour réaliser son objet, l’association se dotera notamment des moyens d’action suivants :

Stages et formations individuelles ou collectives ;
Conférences, débats, colloques ;
Publications d’articles, de documents ou d’ouvrages ;
Création de sites Internet ;
Salons, expositions ;
Activités culturelles liées à l’Ayurveda ou au patrimoine indien.
Acquisition de biens meubles et immeubles, locaux, etc. nécessaires à son développement ;
Tout autre moyen non interdit par la loi.
Article 3 : Siège social

Le siège social de l’association est fixé à MARSEILLAN (33340), Il pourra être transféré par décision du Bureau.

Article 4 : Durée

Sauf dissolution judiciaire ou prononcée par le Bureau, la durée de vie de l’association est illimitée.

Article 5 : Ressources

Les ressources de l’association comprennent :

Le montant des cotisations ;

Les dons manuels ;

Les éventuelles subventions de l’Etat, des collectivités locales,d’établissements publics, de fondations, d’institutions, d’entreprises, d’organisations internationales ou d’autres associations ;

Toutes autres ressources autorisées par la loi, notamment recourir en cas de nécessité à un ou plusieurs emprunts bancaires ou privés.

Article 6 : Admission et adhésion

Pour faire partie de l’association, il convient :

D’adhérer aux présents statuts et au règlement intérieur

De s’acquitter du montant de la cotisation.

Le Bureau se réserve le droit de refuser des demandes d’admission, avec avis motivé aux intéressés.

Article 7 : Catégories de membres

L’association se compose des catégories suivantes :

les membres d’honneur, nommés spécialement par la Direction, et qui sont dispensés du paiement de la cotisation ;

les membres fondateurs ou membres de droit du premier Bureau issu de la création de l’association, qui doivent s’acquitter du paiement de la cotisation ;

Les adhérents ou membre actifs, qui doivent s’acquitter de leur cotisation. Il existe trois niveaux d’adhésion :

1.Professionnel : concerne les praticiens en Ayurveda.

2.Etudiant : concerne les étudiants en cours de formation ou engagés dans un apprentissage de l’Ayurveda.

3.Sympathisant ou adhésion de soutien (ne sont pas convoqués aux Assemblées générales consultatives)
Le Bureau étudiera les demandes des postulants, se réservant le droit de décider de leur niveau d’adhésion.Concernant l’adhésion professionnelle : le contenu des informations communiquées par un professionnel au sein de l’Association ou sur son site Internet engage la seule responsabilité de celui-ci. L’Association ne pourra être tenue pour responsable des faits et agissements de ses membres dans le cadre de leur profession

Article 8 : Perte de la qualité de membre

La qualité de membre se perd par :

la démission ;

le décès ;

la radiation prononcée par le Bureau pour non-paiement de la cotisation, infraction avec les règles statutaires ou pour motif grave, laissé à son appréciation.

Article 9 : Bureau

Le Bureau est composé de :

un Président et si besoin, un ou plusieurs Vice-présidents ;

un Secrétaire et si besoin, un ou plusieurs Secrétaires adjoints (chacun ayant la responsabilité d’un département en fonction du développement de l’association) ;

un Trésorier et si besoin, un trésorier adjoint.

Le Bureau prend toutes les décisions nécessaires à la gestion de l’association et se réunit aussi souvent qu’il le souhaite et que la vie de l’association l’exige. Les réunions du Bureau se font à l’initiative du Président qui convoque ses membres et établit avec eux l’ordre du jour après avoir recueilli auprès d’eux la synthèse des différents points à aborder.

Les membres du Bureau sont élus ou révoqués à la majorité absolue lors des réunions de travail du Bureau.

Les décisions ordinaires liées à la gestion quotidienne de l’association sont prises à la majorité des membres présents. Le vote par correspondance est autorisé.

Le Bureau, à sa discrétion et selon les besoins ponctuels de l’association peut décider que d’autres personnes participent à ses réunions.

Article 10 : Assemblée générale consultative

L’Assemblée Générale consultative comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation. Elle se réunit au moins une fois par an sur convocation du Bureau.
Le Bureau établit et présente l’ordre du jour composé de l’exposé des comptes, des objectifs réalisés et des projets et orientations à venir de l’association.
L’assemblée Générale peut ainsi présenter ses remarques sur les différents points à l’ordre du jour.

Article 11 : Définition du rôle des membres du bureau

Le Président :

Les fonctions du président sont en application des décisions du Bureau, de :

Convoquer et présider l’Assemblée Générale consultative et l’ensemble des réunions du Bureau ;
Etre le porte-parole de l’association à tous les niveaux
Signer les actes et décisions, délibérations et correspondances, veiller à l’application des statuts et du règlement intérieur, autoriser les dépenses votées .
Le Vice-Président :

assiste et remplace le président en cas d’empêchement et sur délégation de tout ou partie des pouvoirs de ce dernier.
Le(s) Secrétaire(s) :

Applique les décisions du bureau dans les fonctions ou le département dont il a la responsabilité ;
Rédige l’ensemble des documents nécessaires à la vie quotidienne de l’association et les fait transcrire sur le registre qui sera signé par le président et contre-signé par lui.
Le(s) Trésorier(s) :

Son rôle est, sous le contrôle du Président de :

Recueillir les cotisations, gérer les dépôts, les comptes et toutes opérations auprès de la banque ;
Tenir la comptabilité générale de l’association (recettes et dépenses), régler les dépenses et présenter les comptes lors des réunions du Bureau.

Article 12 : Modification des statuts

La modification des statuts de l’association, y compris de son but, doit être décidée à la majorité absolue des membres du Bureau, au cours de l’une de ses réunions.

Article 13 : Dissolution

La dissolution de l’association est prononcée à l’unanimité des membres du Bureau au cours de l’une de ses réunions. Il désignera un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens de l’association (membres ou non membres de l’association).
L’actif net subsistant est obligatoirement attribué à une association poursuivant un but similaire et choisie par le Bureau.

Article 14 : Règlement intérieur

Un règlement intérieur est rédigé par le Bureau et modifié chaque fois que nécessaire, à la majorité simple des membres présents. Il est destiné à fixer les différents points non prévus par les statuts, notamment les modalités d’exécution des présents statuts et ceux ayant trait à l’administration interne de l’association.

Les membres du bureau 2014

Présidente :
- Mme Eveline Mathelet
- La Maison Bleue - Lachenal
- 73350 Bozel.
- Tél : 06.09.31.63.33 - mailto:contact ayurveda-france.fr

Trésorier :
- Mr Gilbert Fayard
- Kutir Abishiktananda
- 18 Les Chatards
- 03330 Bellenaves
- Tél : 04.70.58.56.26 - mailto:aruna orange.fr

Secrétaire :
- Mme Valérie Pignal
- 13A rue Jean Claude Martin
- 69290 Craponne
Tél : 06.64.17.09.14 - mailto: contact lyon-ayurveda.fr





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Organisation Mondiale de la Santé

Remonter