ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
Accueil > Infos pratiques > Foire aux questions > Qu’est-ce que le prana ?

Qu’est-ce que le prana ?


Lire çi après un excellent article écrit par l’une de nos adhérente .

Cécile Blau : 06 14 08 20 91
L’énergie pour « La Parisienne » ( mai 2008)

Ayurvéda

Le Prana Prana Force vitale, air allant vers l’intérieur , énergie de la Parisienne

En Ayurvéda, l’énergie est vitale et s’appelle Prana Prana Force vitale, air allant vers l’intérieur . Tant qu ‘il y a du Prana, il y a de la vie. Le Prana ne meurt pas, ne s’abime pas, ne se détériore pas. Même à Paris, il est là partout autour de nous et en nous : il circule. Il faut qu’il circule, c’est son rôle, sa fonction, sa raison d’être. C’est lorsqu’il est bloqué quelque part que ça fait mal, que ça gonfle, craque ou s’échauffe. La santé, le bien être, la joie se nourrissent de Prana. Il suffit de le laisser circuler librement et l’inviter à pénétrer jusqu’au plus profond de nous-mêmes.

Le Prana vient du soleil, source de vie. Dans le corps, il entre sous trois formes.

Près de 20 fois par minute, jour et nuit, été comme hiver, ici ou là, il entre, véhiculé par l’air que nous respirons. Avec une respiration superficielle, il reste en surface, avec une respiration profonde ou consciente, il se répand profondément dans le corps et va irriguer de vie la plus reculée de nos cellules.

Une dizaine de fois par jour, le Prana entre dans le corps, transporté par l’eau que nous buvons. Le Prana a une affinité particulière avec l’humidité. Véhiculé par l’eau, il s’infiltre souvent vite et bien dans le corps et offre presque instantanément un vrai bien être, la sensation immédiate d’être rasséréné.

Environ trois fois par jour, le Prana entre dans le corps par les aliments que nous consommons. Cette forme de Prana peut s’avérer la plus difficile à gérer car l’énergie des aliments est intimement liée à leur chair ou matière. Pour bénéficier du Prana des aliments il faut certes qu’ils en contiennent (ce qui exclut tous les aliments chimiques, synthétiques et très industriels) mais aussi et surtout, il faut qu’ils soient bien digérés.

En Ayurvéda, les règles d’hygiène de vie ont toutes pour objectif d’optimiser l’apport, l’absorption et l’assimilation du Prana. Il n’est ici question que du Prana « physique », et de règles de base, valables pour toutes. D’autres plus subtiles, plus appropriées à la saison, à l’environnement, à votre personnalité peuvent être mis à jour avec un praticien, spécialiste de l’Ayurvéda. Les trois recommandations proposées sont des actions simples et quotidiennes que chacune d’entre nous peut mettre en place pour garder, trouver ou retrouver santé, bien-être et joie.

Pour le Prana apporté par l’Air : Il convient de penser chaque jour (de préférence le matin) à prendre quelques respirations conscientes et profondes pour inviter le Prana à circuler loin à l’intérieur du corps et aussi pour maintenir les circuits bien ouverts.

Pour le Prana véhiculé par l’eau : Il convient de boire de l’eau pure et simple, à température ambiante ou tiède, selon sa soif et en quantités modérées mais régulières.

Pour le Prana contenu dans les aliments : il convient de manger selon sa faim, à heure fixe, posément et conscienmment des aliments beaux et bons, que l’on aime et de veiller à laisser la digestion s’enclencher harmonieusement avant de reprendre une activité. Il est important de s’interroger en cas de gaz, ballonnements, inconforts, grosses fatigues ou douleurs après les repas. Enfin il est indispensable de prendre le temps chaque jour (de préférence le matin) d’éliminer systématiquement et facilement nos déchets afin de maintenir la libre circulation du Prana dans le système digestif.

Cécile Blau
pour Ayurvéda en France





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


« La Conscience est la lumière qui permet à l’Intelligence de distinguer le bien du mal . »

Confusius

Remonter