ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER MENSUELLE !
Consultez nos newsletters

L’intelligence de la nature


La différence fondamentale entre la phytothérapie ayurvédique et la phytothérapie occidentale est la reconnaissance du principe de l’intelligence de la vie et de la nature.

Le modèle occidental et le modèle ayurvédique

La médecine occidentale, dans son ensemble, utilise un modèle mécanique de l’univers alors que l’Ayurveda reconnaît la conception d’intégralité et d’unité, qui est soutenue par une intelligence consciente. Dans une certaine mesure, l’Ayurveda comprend et utilise l’approche mécanique, mais considère qu’il s’agit cependant une façon limitée de comprendre l’univers.

La vie selon l’Ayurveda

L’Ayurveda considère que la vie est constituée de forces interdépendantes complexes et qu’elle n’est pas une forme de structure statique où des individus construisent des éléments (tels que des cellules, des atomes, de l’ADN etc.). Lorsque nous essayons d’examiner des parties individuelles, comme le fait le système mécanique, cela ne nous aide pas à comprendre la santé dans son ensemble parce que la santé n’est pas limitée à des parties. Selon l’Ayurveda, aucune partie ne peut être considérée indépendamment du système auquel elle appartient et qu’elle soutient.

L’interdépendance des états de la matière

Par exemple, chaque forme de matière est dépendante des autres. Les quatre états principaux de la matière, le solide, le liquide, la transformation et le gazeux, sont tous présents dans l’espace. C’est l’interaction constante et dynamique existant entre eux qui forme l’univers. Les trois humeurs dirigent et contrôlent cette action dynamique afin de promouvoir la santé ou de provoquer des maladies.

Le choix des plantes dépend de la personne

Par conséquent, en phytothérapie ayurvédique, il est possible de favoriser un état de santé dynamique en soutenant l’humeur dominante du corps à l’aide de plantes correspondant à cette humeur. Le choix des plantes que nous faisons, pour n’importe quelle maladie, devient beaucoup plus précis lorsque nous comprenons la constitution de la personne que nous traitons ainsi que l’interdépendance de ces plantes avec l’intelligence du corps. Les cinq états de la matière nous fournissent les clés nécessaires pour utiliser les plantes de cette manière. Finalement, cela nous conduit à nous interroger sur le concept même de la santé. En Ayurveda, la santé est définie de façon dynamique et évolutive, elle n’est pas une simple absence de maladie. Grâce à l’intelligence inhérente qui se trouve à l’état latent dans les plantes, et lorsque celles-ci sont utilisées conformément à la constitution de la personne, elles deviennent extrêmement efficaces pour promouvoir une véritable santé.

Source : © Atreya Smith, 2000





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Organisation Mondiale de la Santé

Remonter