ayurveda france, association des professionnels de l'ayurveda en france
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER MENSUELLE !
Consultez nos newsletters
Accueil > Qu’est-ce que l’ayurveda > Chroniques > L’océan, les vagues, la Vie et moi !

L’océan, les vagues, la Vie et moi !


Cet après-midi je me suis baignée dans l’océan, au Cap Ferret. Rien n’avait été organisé ni prévu. Je me baladais avec une amie sur ces merveilleuses plages, qui semblent infinies… Nous avions doudounes, coupe vent et bonnet mais aucun équipement de baignade : en octobre il ne fait pas chaud et quelques jours après la tempête, les vagues étaient encore fortes, le vent puissant….

Mais le soleil apparut, le vent se calma, et aussitôt, une irrépréssible envie de nous baigner monta ! Comme des gamines, nous avons quitté sur le champ pulls, pantalons, sous vêtements et bijoux … et nous nous sommes jetées à l’eau avec des rires et des cris de joie. Nous sommes restées longtemps à nous faire brasser par les vagues. C’était vivant et bon. Puis nous nous sommes laissées sécher par le vent et le soleil, en dansant sur le sable. Un moment intense, actif, puissant…
Ca vaut tous les médicaments, les vaccins et les pharmacopées du monde me suis-je dit ! Des instants de pure jouissance... La peau en contact direct et à 100 % avec les éléments : le vent, le soleil, l’eau : l’Ayurveda dirait Vata Vata Humeur biologique de l’air , PItta Pitta Humeur biologique du feu , Kapha Kapha Humeur biologique de l’eau . Une infusion ou plutôt une injection de vie, une intraveineuse de grande, belle et longue vie…
J’ai senti combien j’étais nettoyée, régénérée, remise à neuf par ce bain vivifiant. Un "reset" salutaire et surpuissant.
Mes constituants personnels ramenés à l’équilibre par cette connexion aux constituants universels en quelque sorte…
J’ai eu l’impression de recharger mes batteries élémentaires et d’avoir "refait mes niveaux" et du coup, de retrouver mon harmonie… ..
Le silence et la solitude furent aussi pour beaucoup dans cette expérience. Peut être qu’en plein mois d’aout, sur une plage plus fréquentée, le ressenti eut été moins appréciable.
Comme l’océan qui permet ce "peau à peau" et ce contact immédiat, direct et animal, j’ai l’habitude chez moi en montagne des baignades dans les torrents et lacs et des balades peu vêtue, et des bains de soleil. Le ressourcement est garanti !
Trouvons le temps et créons les occasions de laisser nos corps au contact de la nature et des éléments, laissons notre peau tressaillir et éprouver, enlevons les couches de vêtements qui nous coupent de nos ressentis et qui ralentissent les ré-équilibrages nécessaires et salutaires…
Même en automne, nous pouvons exposer quelques minutes nos bras et nos jambes, ou notre dos aux éléments…
Laissons le vent et le soleil nous toucher et nous guérir, nous ré-harmoniser et nous infuser la puissance du Vivant.

Bonnes expériences à chacun

> Eveline Mathelet, présidente de l’association Ayurveda en France





TROUVER UN PRATICIEN
EN AYURVEDA
DANS VOTRE REGION





» Liste alphabétique


"L’âme est dépourvue de toute pathologie. Elle est la cause de la manifestation de la conscience à travers l’esprit et les éléments basiques (son, toucher, vision, goût, odeur). Elle est éternelle. Elle est un observateur, l’observateur de toutes les activités (du corps et de (...)

Caraka Samhita

Remonter