La chronique d’Éveline Mathelet
La digestion, Agni , LA clé de la santé selon l’Ayurveda

Episode 2 : Quelques règles digestives ou encore le bon sens en action !

Comme je l’écrivais en juin, la digestion est un concept clé en Ayurveda. Tellement important que j’avais envie d’en reparler dans ces chroniques.

Nous sommes ce que nous mangeons, mais plus encore ce que nous digérons. Le premier épisode, en juin, concernait l’importance de la digestion. Ce deuxième propose quelques « règles » digestives. Nous sommes abreuvés aujourd’hui d’injonctions alimentaires : manger ceci, ne pas manger cela, etc... En Ayurveda, toutes les règles nutritionnelles proposées, depuis des millénaires, ont comme objectif le maintien d’une digestion optimale. Si nous digérons correctement, nous sommes nourris profondément, nous ne créons pas de toxines, et notre capacité immunitaire s’accroit. Triple bénéfice ! Voici quelques unes de ces règles, à essayer avec discernement.

1 - Ne jamais manger tant que le repas précédent n’est pas digéré est l’un des règles les plus efficaces pour une bonne digestion. En effet, notre capacité digestive ne peut être sollicitée en permanence sans s’épuiser... Si nous sommes encore train de digérer le repas précédent et que nous remangeons, c’est trop pour notre feu digestif qui ne peut faire face ! Notre capacité digestive s’étiole et ralentit, les toxines se créent, nous perdons légèreté et vitalité. Réduire les quantités lors des repas et espacer ceux ci sont toujours de bonnes pistes. Nous n’avons pas tous les mêmes vitesse et capacité digestives aussi n’y a t-il pas de norme précise et c’est à chacun de trouver ses propres repères. Ne pas grignoter sans cesse est aussi important. Or nous sommes toujours en train de manger quelque chose, au mépris de notre fonctionnement digestif. Apprendre à retrouver les sensations d’une digestion accomplie, d’un ventre vide et plat, avant de remettre de la nourriture dans notre système, est primordial. Bien entendu plus notre repas précédent est lourd, plus il nous faudra laisser du temps à notre digestion et attendre pour manger à nouveau. A elle seule, cette première règle peut améliorer très significativement notre digestion.

2 - Ne pas boire en mangeant. Les boissons diluent le feu digestif et altèrent son fonctionnement. L’eau, les sodas ,le vin, etc... sont contreproductifs en matière de digestion. Une boisson chaude, de l’eau ou de l’infusion, 10/15 mn avant ou après le repas est possible. Si nous avons envie d’un verre en mangeant, restons modérés : un petit verre seulement. Une grande quantité de liquide atténuerait trop notre feu digestif. Pour ma part, j’ai perdu l’habitude au point que je ne mets même plus de verre quand je dresse la table, au grand étonnement de mes amis ! Je réserve la boisson à l’apéritif ou à la tisane digestive.

3 - Manger cuit plutôt que cru. Les aliments cuits sont plus digestes que ceux crus. En effet, la cuisson « prédigère « les aliments et augmente leur digestibilité. Une soupe de légumes maison est plus digeste qu’une salade de crudité. Quand notre digestion patine, réduisons les crudités et misons sur les cuissons douces - étouffée, sautés, wok, - des légumes coupés en petits morceaux, ou mixés - purée, soupes. Lorsque notre digestion s’améliorera, nous pourrons augmenter les quantités de cru, que nous attendrirons cependant avec des assaisonnements - sauce vinaigrette, sauce soja, citron,.. qui eux aussi précuisent un peu le légume. Je sais que le cru a beaucoup d’adeptes mais quand le feu digestif est bas, le cru est souvent trop difficile à digérer. Et s’il n’est pas digéré, il ne sert à rien. C ’est de la simple logique. L’Ayurveda préconise de revenir à une digestion plus « calée » avant de consommer de grandes quantités de légumes et fruits crus. Mais ne nous disputons pas autour des concepts et des dogmes. Le mieux est d’essayer et de voir ce qui se passe du point de vue digestif pour chacun de nous.

En tous cas, voila ci dessus trois possibilités d’améliorer notre digestion, clé de notre santé physique et psychique. Nous en verrons d’autres la prochaine fois...
Mais si le rosé et les chips vous réussissent , aucune raison d’arrêter non plus... juste un peu de modération, notamment en ces temps caniculaires...

Bon été à tous

> Eveline Mathelet, présidente de l’association Ayurveda en France


>>> Retrouver l’épisode 1